un parfum de propre : faire son savon.


Ce petit pain moussant a le vent en poupe, un regain d’intérêt boosté par la crise sanitaire, et ses avantages sont nombreux : économique ( quand vous achetez un gel douche, vous acheter surtout ...de l'eau), écologique, pratique, il participe à la réduction des déchets, il en existe une variété infinie et il existe depuis toujours ("toujours" se situant aux alentours du début du IIIe millénaire av. J.-C )

Mais surtout il est facilement réalisable à la maison.


Un savon c'est quoi?


c'est de la chimie : un corps gras + un base forte = savon + glycérine


La recette de base est assez simple et permet de personnaliser à l'envie son savon : en choisissant ses corps gras ( huile de coco, olive, beurre de karité etc chacun modifiant les caractéristiques finales du savon) et sa base forte ( l'hydroxyde de sodium, plus connu sous le nom de soude, donnera un savon solide classique, l'hydroxyde de potassium ou Potasse, donnera le fameux savon noir)Libre à vous de personnaliser ensuite en parfums et couleurs de votre choix votre précieux savon.


Les savons fabriqués à chaud , comme le savon de Marseille, voient leur glycérine retirée, ce qui est dommage car c'est un très bon actif hydratant pour la peau. La saponification à froid elle, conserve la glycérine, une raison de plus pour adopter ce type de savon.


Vous trouverez de nombreux sites et tutos sur le net pour réaliser votre savon a froid, je ne vais donc pas m'étendre trop sur le sujet mais ils y a plusieurs points importants :

  • l'utilisation de soude n'est pas anodine, c'est un produit corrosif dangereux , il vous faudra porter des gants , lunettes et blouse de protection, et éloigner les enfants et les animaux.

  • chaque corps gras possède un indice de saponification qui lui est propre, permettant de calculer la quantité de soude nécessaire pour le transformer en savon, pour vous éviter les calculs complexes, il existe des sites gratuits comme "soapcalc", "the sage" etc où vous entrez juste le poids de vos corps gras et le site vous calcule la quantité de soude qui sera nécessaire.

  • la précision est importante, puisque la soude est corrosive, elle doit être intégralement transformée afin qu'il n'en reste plus du tout dans votre savon. Les calculateurs en ligne vous apportent cette précision, mais par sécurité et confort on mettra toujours un peu plus de corps gras que nécessaire pour "consommer" toute la soude, on appel cela le surgraissage :une partie des corps gras ne sera pas saponifiée et restera présente dans le savon, lui apportant des propriétés nourrissantes et hydratantes, personnellement je surgraisse tous mes savons à minimum 8%

  • les ajouts fragiles, comme les parfums et colorants pourraient être altérés par la soude si mis en contact direct avec elle, on les ajoutera donc au dernier moment, lorsque la réaction chimique aura déjà débutée et que donc la soude sera déjà entrain de réagir avec les corps gras. Le terme de "trace" est utilisé pour reconnaître ce moment important.

  • Pour les parfums, oubliez les citrus sous formes d'huile essentielle, ils ne résistent pas à la soude, quant au parfum de vanille, et tout extrait contenant de la vanilline, il donnera une teinte marron, plus ou moins foncée avec le temps, à votre savon. Les huiles essentielles abordables de cèdre, menthe, lavande, eucalyptus, patchouli etc sont bien adaptées à la réalisation de savon, vous trouverez plein d'idées sur les sites dédiés. N'investissez pas une fortune en essences parfumées au début, voyez comment les parfums réagissent et surtout s'ils durent dans le temps.



Prenez donc bien le temps de vous documenter avant de vous lancer. Et si vous ne souhaitez pas franchir le pas du DIY, vous trouverez de plus en plus de savons saponifiés à froid dans le commerce, sur les marchés etc, vous avez surement un artisan proche de chez vous, vous garantissant une traçabilité et une transparence totale.


Pour les produits du commerces, attentions aux étiquettes. Pour des raisons écologiques évidentes vérifiez qu'il n'y a pas d'huile de palme dedans, de même si vous êtes vegan ou juste soucieux des animaux, le terme sodium tallowate ou sodium lardate indique que le savon est fait à partir de graisse... de boeuf ou de porc.

La couleur aussi est un indice, le savon de Marseille est blanc crème, ou vert /marron, il n'est pas bleu, rose, jaune etc, n'a pas de forme de canard ou galet, car il n'est pas pressé dans un moule.


Le savon de Marseille est un bel exemple de dérive et flou marketing car c'est un type de savon avec un procédé de fabrication particulier et non une appellation d'origine contrôlée. Un savon de Marseille peut donc être fabriqué à Pékin tant qu'il respecte la "méthode marseillaise". Mais certains jouent sur ce flou et la crédulité du consommateur qui pense acheter un savon fait à Marseille ou au moins fait selon une recette ancestrale, à qui on vendra un savon fait à base de bodillons ( petits pellets de savons) fabriqués en Asie, avec de l'huile de palme ( le terme "palme durable" n'est que du greenwashing) que le fabriquant achète une bouchée de pain et qu'il se contente de mélanger dans une machine avec de la couleur et du parfum. Une des championnes de ce flou marketing est la chaîne " la m***** du savon de Marseille", qui vend à 90% autre chose que du savon de Marseille.

A quand un Bar à Champagne qui servirait 90% de mousseux?


Il est donc important d'être vigilant à défaut de pouvoir/vouloir faire son savon soit même.


Belle saponification à vous.


6 vues1 commentaire

A propos de nous

Marque rémoise de parfumerie d'intérieur à la croisée des chemins entre l'art nouveau, la Champagne et le luxe.

 

 

Accueillez les parfums Lampyre chez vous et laissez la magie opérer: le parfum devient émotion, et l'air se fait ambiance, univers intime.

Suivez nous

 

  • Noir Icône Instagram
  • Facebook Basic Black

Rejoignez le cercle Lampyre : recevez la newsletter chaque mois avec des nouveautés et offres privilégiées